Soutenance de thèse - Mme. Salima BEN MANSOUR, le lundi 27 avril 2009 à 14h00

16.03.2009
Recherche et valorisation

Mme. Salima BEN MANSOUR présente ses travaux intitulés "Hétérogénéité des croyances et équilibre des marchés financiers" en vue de l'obtention du Doctorat en Sciences de Gestion.

 

La soutenance a lieu le lundi 27 avril 2009 à 14h00, en salle des thèses, D.520.

 

Membres du jury :

 

Mme. Marie-Hélène BROIHANNE , Professeur des Universités, Université de Strasbourg, Rapporteur du jury

M. Jean-Paul LAURENT, Professeur des Universités, Université Lyon 3, Rapporteur du jury

Mme. Gaëlle LEFOL, Professeur des Universités, Université Evry Val d'Essonne, Membre du jury

M. Fabrice RIVA, Maïtre de Conférences, Université Paris-Dauphine, Membre du jury

M. Elyès JOUINI, Professeur des Universités, Université Paris-Dauphine, Directeur de thèse

 

Résumé :

Dans cette thèse, nous proposons de tester une nouvelle explication comportementale de l'énigme de la prime de risque. Ce travail s'appuie sur le modèle avec croyances hétérogènes de Jouini et Napp (2007) selon lequel le pessimisme des investisseurs au niveau agrégé conduit à l'existence de primes de risque très importantes. Dans ce modèle, le pessimisme des agents se traduit par une sous-estimation du taux de rentabilité des actifs: ainsi, alors qu'ils exigent une rémunération du risque identique à celle d'un agent standard, les agents pessimistes surestiment l~ risque associé aux actifs et la prime de risque qui en résulte est accrue. Les conclusions de ce modèle sont obtenues en l'absence de pessimisme individuel de l'ensemble des agents puisque l'augmentation du prix du risque résulte d'un pessimisme au niveau global qui réside dans la corrélation positive entre optimisme et aversion au risque. Partant de ce constat, nous identifions les conditions dans lesquelles les rentabilités en excès des titres sont cohérentes avec le pessimisme des agents. Nous nous attachons à étudier si la corrélation positive entre optimisme et aversion au risque est obtenue dans le cadre d'une enquête et d'expériences de laboratoire.

 

 

Mots clés : finance comportementale, énigme de la prime de risque, croyance hétérogènes subjectives, optimisme, aversion au risque.