Parution de l'ouvrage "1989 à l'Est de l'Europe" de Jérôme Heurtaux et Cédric Pellen

29.10.2009

Jérôme Heurtaux, Maître de conférences en science politique à l'Institut de Recherche Interdisciplinaire en Sociologie, Economie et Science politique (IRISES) à l'Université Paris-Dauphine présente l'ouvrage "1989 à l'Est de l'Europe" co-écrit avec Cédric Pellen, de l'Institut d'Etudes Politiques de Bordeaux.

A l'heure du vingtième anniversaire de la chute du Mur de Berlin, ce livre dévoile la complexité, la diversité et la relativité d'un "événement 1989" dont la signification est loin de faire consensus à l'Est. 1989 y apparaît sous un éclairage nouveau, à une certaine distance de la vision enchantée, dominante à l'Ouest, de cette année symbole de la rupture avec le communisme.

Depuis plusieurs années, le statut de mythe fondateur des démocraties post-communistes qu'il semblait avoir acquis est remis en cause par l'émergence de lectures critiques portant aux gémonies des faits encore hier célébrés avec emphase.

 

Cet ouvrage multiplie les points de vue sur la mémoire de 1989 dans plusieurs pays d'Europe centrale et orientale, de la République tchèque à l'Ukraine en passant par la Pologne ou la Roumanie.

 

Il analyse également les tentatives de construction de "contre-événements" ayant vocation à se substituer à 1989 comme symboles de rupture avec le passé communiste. Il accorde enfin de l'importance aux représentations ordinaires de populations est-européennes vis-à-vis d'événements avec lesquels, dans les faits, elles ont souvent conservé une certaine distance.

 

En librairie depuis le 16 octobre dernier.

Collection Monde en cours

370 pages - 28 €