L'Alumni du mois : Régis Schultz, Président de Monoprix depuis 2016

21.02.2018

Chaque mois, découvrez le portrait d'un diplômé de l'Université Paris-Dauphine.

Sa biographie

Régis SCHULTZ est Président de Monoprix depuis 2016. Il est également membre du comité executif du groupe Casino.

Après un début de carrière en finance dans le groupe Pernod Ricard, Régis SCHULTZ a rejoint Kingfisher en 2000 où il a occupé, successivement, les fonctions de Directeur du contrôle financier du groupe Castorama, Directeur financier puis DGA de Castorama France, Directeur de la stratégie et membre du comité exécutif du groupe Kingfisher à Londres. Il a ensuite rejoint B&Q, leader anglais du bricolage, en tant que Directeur financier, Directeur commercial puis Directeur général adjoint. En 2008, il est nommé Président-directeur général de But. Régis Schultz était, depuis 2013, Directeur général du Groupe Darty et Président de Darty France.

Régis SCHULTZ est titulaire d’un DESS en finance d’entreprise et ingénierie financière de l’Université Paris-Dauphine.

L'interview

Quelles études avez-vous suivi à l’Université Paris-Dauphine ?

Une maitrise de gestion et le DESS 225 Finance d’entreprise.

Quel est votre meilleur souvenir à Paris-Dauphine ?

Les cours de macro économie, je découvrais le monde sous un angle nouveau. Les cours de finance en DESS qui adressaient les questions auxquelles j’étais confronté dans mon travail à mi-temps d’analyste financier et les parties de squash interminables dans le parking !

Avez-vous gardé des contacts avec des anciens de votre promotion ?

Oui j’y ai rencontré la mère de mes enfants et mon meilleur ami.

Qu’est-ce que vos études à Paris-Dauphine vous ont apporté dans votre parcours professionnel ?

Des bases solides et la capacité de chercher, de trouver les réponses aux problèmes.

Quelle image avez-vous de Paris-Dauphine aujourd’hui ?

J’ai eu l’occasion d’y venir à quelques reprises et j’ai retrouvé avec plaisir l’ambiance que j’avais appréciée à l’époque avec un professionnalisme et une ambition plus marqués qu’autrefois.

Quelle importance accordez-vous à la construction d’un réseau dans un parcours professionnel ?

Je ne suis pas un homme de réseau mais certainement à tort. C’est une richesse et cela donne des possibilités d’aller plus vite et plus loin.

Quels conseils donneriez-vous à des étudiants entrepreneurs voulant créer une start-up ?

Difficile eu égard à mon parcours de donner des conseils à des entrepreneurs. Le conseil que je donnerais est le suivant : suivez votre passion elle vous donnera l’énergie pour réussir.