La finance islamique a de beaux jours devant elle

10.12.2008

D'après Elyès Jouini, Vice-Président de Dauphine, "La France peut devenir le plus grand centre d'attraction de la finance islamique"

Christine Lagarde, la ministre l'Economie, a récemment annoncé la volonté du gouvernement français de faire de Paris, "une terre d'accueil pour la finance islamique".

 

Elyés Jouini, Vice-président du conseil scientifique de l'université Paris Dauphine et directeur de l’Institut de finance dauphine explique à Capital.fr les tenants et aboutissants de ce type de financement.

 

Lien : http://www.capital.fr/actualite/Default.asp?source=FI&numero=72373&Cat=PLA&numpage=1

 

Elyès Jouini est le co-auteur, avec Olivier Pastré, du rapport « Enjeux et opportunités du développement de la finance islamique pour la place de Paris » réalisé à la demande de Paris-Europlace.