La cérémonie de clôture du programme Dauphine Tremplin

07.06.2018

Vingt personnes ont bénéficié cette année du nouveau programme Dauphine Tremplin dédié à la formation et à l’intégration socio-professionnelle des réfugiés. Derrière ce succès, un engagement collectif de l’université et le dynamisme de la start-up sociale Wintegreat.

A l’issue du programme, les réfugiés participants ont reçu un enseignement de 12 semaines avec des cours intensifs de français langue étrangère, d’anglais ainsi qu’une formation à l’entrepreneuriat et un accompagnement personnalisé. A ce jour la grande majorité des participants a de nouveau le pied à l’étrier.
Porté par la présidence, le programme Tremplin s’inscrit dans le cadre de la politique de responsabilité sociale de l’université. "Paris-Dauphine veut être une université ouverte, ancrée dans la cité, engagée socialement, accueillante et fraternelle" a ainsi rappelé Isabelle Huault lors de la cérémonie de clôture.

Tous ensemble

C’est la mobilisation citoyenne de toute la communauté universitaire : étudiants, enseignants-chercheurs, personnels administratifs, soit une centaine de personnes, qui a assuré le succès du programme a insisté la Présidente. A ce jour, plus de 80% des participants sont en situation soit de reprise d'emploi, de reprise d'études ou de formation professionnelle. "Nous pouvons nous réjouir de ces résultats mais nous resterons attentifs et soucieux d'accompagner au mieux ceux qui n'auraient pas de solution à l'issue du programme".

Eric Agrikoliansky a remercié les partenaires (l’Agence universitaire de la francophonie, la Fondation Paris-Dauphine et la BNP) pour leur soutien financier et la start-up solidaire Wintegreat pour sa collaboration, et plus particulièrement l'équipe des étudiants pour leur implication, leur dévouement et leur efficacité. "Nous sommes fiers de donner corps à cette belle valeur républicaine de fraternité" a-t-il conclu.

Rendez-vous en janvier 2019 pour la seconde édition du programme Tremplin.

Pour en savoir plus sur ce programme :

Pour en savoir plus sur Wintegreat, cliquez ici.