Des étudiants dauphinois guides de musée !

17.06.2016

Des étudiants de Paris-Dauphine guides de musée le temps d’une journée exceptionnelle au Musée de Cluny, le dimanche 3 avril 2016, puis à l’occasion de la soirée magique de la Nuit des musées, au Grand Palais et au Musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye, le samedi 21 mai 2016

En avril et mai 2016, 110 étudiants en deuxième année de licence à l’Université Paris-Dauphine ont guidé le public dans trois musées d’Île de France à l’occasion de deux rendez-vous culturels incontournables :

  • Un dimanche avec des étudiants le dimanche 3 avril au Musée de Cluny 30 étudiants de l’Université Paris-Dauphine, spécialement formés pour l’occasion par les conservateurs du musée, ont accueilli les nombreux visiteurs et commenté pour eux des œuvres choisies dans les collections du musée, autour de six thématiques: La Dame à la Licorne, les sculptures de Notre Dame de Paris, les thermes antiques de Lutèce, les vitraux du Musée de Cluny, la tenture de Saint Etienne et l’Orfèvrerie du XIIe au XVe siècle...
  • La Nuit des musées le samedi 21 mai au Grand Palais, 60 étudiants dauphinois ont guidé un public venu en nombre au travers des expositions Crambolages, Amadeo de Souza Cardoso et Seydou Keïta. Après avoir suivi plusieurs séances de formation par des conférencières de la Réunion des Musées Nationaux (RMN)-Grand Palais, à Dauphine puis au musée, ces étudiants en deuxième année de licence ont pu choisir une ou deux œuvres de l’exposition, sur lesquelles ils ont travaillé, avec l’aide des conférencières, en vue de cette soirée inédite. Après une ultime répétition, ils ont accueilli les visiteurs et leur ont proposé des explications sur les œuvres et les artistes, et le dialogue s’est souvent poursuivi longuement, avec animation et enthousiasme, dans les salles du Grand Palais.
  • Pendant ce temps, au Musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye, 20 étudiants dauphinois, formés par les conservateurs de chaque département du Musée, ont fait découvrir ou redécouvrir l’une des plus importantes collections archéologiques d'Europe, au travers des objets les plus représentatifs des différentes époques, du Paléolithique (il y a plus de 800 000 ans) au Premier Moyen Âge (an 1000 après J.-C.).

Les Dauphinois ont tous été enthousiasmés par ces opérations de médiation culturelles, inédites dans leur parcours universitaire. Ils ont pu non seulement suivre une formation exceptionnelle auprès des conservateurs et conférenciers des musées partenaires sur des sujets qu’ils n’abordent pas d’habitude dans leur cursus, mais encore apprendre à restituer ces connaissances nouvelles de façon personnelle et à les partager avec un public nombreux, de tous les âges et souvent de toutes les nationalités. Il n’a pas été rare pour eux de devoir présenter les œuvres en anglais ! Cette expérience est surtout une manière d’offrir aux étudiants une plus grande ouverture au monde culturel et de les rendre acteurs de leur relation à l’art, en leur donnant l’occasion de construire un rapport privilégié et personnel aux œuvres et aux institutions culturelles.

Une expérience unique, culturellement et humainement

"Nous vous remercions pour l’opportunité que vous nous avez accordée, c’est une formidable occasion pour nous étudiants en économie - gestion et droit de nous intéresser aux sciences humaines... Je pense que cela peut éveiller à certaines vocations ou du moins nourrir un intérêt pour l’histoire de l’art. Je crois sincèrement en l’utilité et aux bienfaits de cette médiation. Cela a été un plaisir de travailler avec vous, nous avons passé une excellente journée Dimanche."
Témoignage d'un étudiant, médiateur au Musée de Cluny

La participation d’étudiants dauphinois à ces opérations de médiation s’inscrit dans le cadre du partenariat entre la Fondation Paris-Dauphine à travers son programme culture et la Réunion des Musées nationaux-Grand Palais, que nous sommes heureux de poursuivre depuis 2010. Elle s’appuie également sur le cours de « Grands Enjeux contemporains », généralisé depuis six ans à tous les étudiants en deuxième année de licence à Dauphine, sous la responsabilité de Pierre Maclouf.

Contact Programme Culture Fondation Paris-Dauphine : Stéphanie Pitoun