Projet de Dauphine

Dès sa création, l'Université Paris-Dauphine bénéficie d’une grande liberté en matière d’innovations scientifiques et pédagogiques, et développe une forte identité qui réunit professeurs, chercheurs, personnels administratifs et étudiants. Cette identité est renforcée par l'évolution de l'université vers une plus grande autonomie et une volonté d'ouverture.

Après avoir acquis en 2004 son statut de Grand Établissement, puis en 2009 l'accréditation internationale Equis, Dauphine a accédé à l'autonomie en 2011. L'université poursuit aujourd'hui sa stratégie de développement dans trois directions :

L’Initiative d’excellence PSL*

Dauphine a rejoint une grande alliance pluridisciplinaire à Paris, « Paris Sciences et Lettres », avec des établissements partageant sa culture académique et sélective, sur le modèle des meilleures universités internationales.
Ce regroupement a comme particularité d’être fortement polarisé sur les graduate schools et respectueux de l’identité des partenaires.

Il s'agit pour Dauphine de participer à l’émergence d’une université de recherche parmi les meilleures mondiales dans toutes les disciplines, grâce à la contribution d’établissements forts et autonomes. Tous ces établissements ont en commun de cultiver l’excellence dans la formation et la recherche, de privilégier les structures à taille humaine, et d’assumer un recrutement sélectif.

Le rayonnement à l'international

Les relations internationales constituent l'une des priorités stratégiques de Dauphine. La volonté de développer cette dimension internationale se concentre sur :

  • le développement des partenariats internationaux en recherche,
  • l'inscription dans les cursus de la mobilité internationale des étudiants,
  • le recrutement de professeurs et d'étudiants étrangers,
  • la création de cursus en anglais.

L'accroissement et la diversification des ressources

L'accroissement et la diversification des ressources est une des trois priorités du plan stratégique de l'université "Nouvelles frontières 2012-2017", dans le but de poursuivre son développement. 

En 2013, Dauphine a géré un budget de fonctionnement de 101,2 millions d'euros. La contribution de l'Etat à ce budget (63,8 millions) est en baisse, compensée par l'accroissement des recettes de l'université (24,1 millions d'euros, soit 9,6% par rapport à 2012), grâce au dynamisme de la formation continue, (+11,5% ) et de la formation en apprentissage (+16,3%) ainsi qu'à l'accroissement du volume global des droits d'inscription (+34,6%).
L'effort réalisé par Dauphine pour développer ses ressources propres lui permet, cette année encore, d'obtenir un compte de résultat positif.