Marketing et Pauvreté : être pauvre dans la société de consommation

18/12/2017
De 14:00 à 17:00

La pauvreté n’est pas un sujet nouveau. Etudiée sous l’angle sociologique, anthropologique, économique ou encore historique, elle a alimenté de nombreuses recherches. Cependant, peu d’entre elles s’interrogent sur les liens entre pauvreté et consommation, alors que l’on sait depuis Caplovitz (1963) et son ouvrage fondateur sur la « double peine » que les consommateurs pauvres souffrent de mécanismes d’exclusion sur les marchés de la consommation.

La pauvreté est un sujet sensible, en particulier lorsque le marketing se l’approprie. Considérer les personnes en situation de pauvreté comme un « potentiel de marché » pose évidemment un problème moral ; les négliger produit de l’exclusion. Les enjeux sont donc importants pour que le marketing puisse trouver sa place dans le domaine de la pauvreté de manière éthique et respectueuse, dans l’optique d’améliorer le bien-être des personnes pauvres et non de « créer des besoins » là où ils n’ont pas lieu d’être.

De plus, la question de la rentabilité de ces clients pauvres se pose également, et implique un changement de paradigme pour des entreprises habituées à piloter leurs décisions selon des critères de profitabilité. Le workshop sera nourri par les interventions de Anne Charpy (fondatrice de Voisin Malin), Laure Coussirat-Coustère (directrice des finances et opérations de l’Adie), Laurence Fontaine (historienne au CNRS), Christophe Sanchez (consultant en impact social chez Kimso Conseil) et Jérôme Vignon (président de l’ONPES). Il sera enrichi par les contributions d’enseignants-chercheurs en marketing (Florence Benoit-Moreau, Bérangère Brial, Eva Delacroix, Hélène Gorge, Valérie Guillard, Maud Herbert, Nil Özçağlar-Toulouse).

Programme :

  • Accueil (14h-14h15) : Eva Delacroix (Université Paris-Dauphine)
  • Introduction (14h15-14h30) : Laurence Fontaine (CNRS, EHESS, ENS)
  • Table ronde 1 (14h30 à 15h30) : animée par Valérie Guillard, Université Paris-Dauphine : Etre un consommateur pauvre, quelles difficultés au quotidien ?
    Bérangère Brial (Université Paris-Est),  Eva Delacroix (Université Paris-Dauphine),  Maud Herbert (Université de Lille-Skema Business School),  Jérôme Vignon (ONPES)
  • Table ronde 2 (15h45 à 16h45) : animée par Nil Özçağlar-Toulouse, Université de Lille-Skema Business School : Comment améliorer l’accès au marché des consommateurs pauvres ?
    Florence Benoit-Moreau (Université Paris-Dauphine),  Anne Charpy (Voisin Malin) Laure Coussirat-Coustère (Adie),  Christophe Sanchez (Kimso Conseil, Université Paris-Est)
  • Conclusion (16h45 à 17h) : Hélène Gorge (Université de Lille-Skema Business School)
  • Cocktail (17h-18h30)