du 21 au 27 avril 2017

27.04.2017

Université Paris-Dauphine

L'Université Paris-Dauphine a ouvert à Marseille, à Kedge Business School, la première certification "gestion d'actifs islamique et assurance takaful". En 2009, l'université parisienne, pionnière, avait lancé un executive master "principes et pratiques de la finance islamique" à destination de professionnels. En outre, après s'être implantée à Tunis en 2009, elle a inauguré, en 2016, un campus à Casablanca où les étudiants peuvent suivre l’executive master sur la finance islamique.
(L’Agefi Hebdo, 27/04-03/05)

Enseignants et experts de Paris-Dauphine

Les sondeurs, vivement critiqués ces derniers mois après la victoire du Brexit et de Donald Trump, ont vu juste en France : les résultats dimanche soir du premier tour de l'élection présidentielle sont dans la ligne des tendances constatées ces dernières semaines. Pour Pierre Lefébure, du Laboratoire de communication politique (LCP-Irisso) de l’Université Paris-Dauphine, les instituts, notamment ceux qui avaient mis en place des rollings quotidiens, "ont surtout très bien capté les tendances et dynamiques".
(Agence France Presse, 23/04 ; La Montagne, 25/04)

La Tribune consacre un dossier aux conseillers en économie des candidats à la présidentielle. Philippe Chalmin, actuellement professeur à l'université Paris-Dauphine, co-directeur du master Affaires internationales fait partie de la garde rapprochée de François Fillon. Proche des idées sociales-démocrates, ce spécialiste des matières premières est un économiste libéral et catholique affiché.
(La Tribune, 22-24/04)

Les entreprises françaises sont prêtes à recruter : deux millions de projets d'embauche pour 2017 existeraient selon une enquête menée par Pôle Emploi. Pourtant les entreprises anticipent des difficultés à pourvoir à ces emplois. Xavier Zunigo, enseignant à l’Université Paris-Dauphine, explique qu’il s’agit d’une constante du marché du travail. Cela s’explique par des problématiques de formation, de conditions de travail. Les métiers en tension sont souvent des métiers peu attractifs en termes de salaire et qui ne correspondent pas à l’idéal des générations Y ou Z.
(franceinfo, 22/04)

Selon Nicolas Colin, professeur associé à l’Université Paris-Dauphine, la gauche sort en miettes du premier tour de l’élection présidentielle. "La majorité des électeurs a décidé de punir le candidat socialiste quel qu'il soit", affirme-t-il, et "la traversée du désert qui se prépare pourrait durer longtemps". Selon Nicolas Colin, le principal problème de la gauche depuis 1981 c’est qu’elle "n'a jamais fait de longue cure d'opposition. Chaque fois qu'elle y a été renvoyée, elle en est sortie aussi vite grâce aux erreurs de la droite."
(tempsreel.nouvelobs.com, 22/04)

Benjamin Lemoine, sociologue, chercheur au CNRS et à l’Institut de recherche interdisciplinaire en sciences sociales (IRISSO) de l'Université Paris-Dauphine estime que, loin d’être "irréaliste" comme le prétendent les marchés financiers et leurs porte-voix, le programme économique du candidat de La France insoumise, parce qu’il entend les discipliner au service de la justice sociale, se heurte à un nouveau mur de l’argent. En instaurant la panique et le stress, les acteurs financiers peuvent entraîner une spirale dépréciative qui crée les conditions de l’échec de telle ou telle politique économique.
(www.liberation.fr, 21/04)

A propos du volet santé de son programme, Emmanuel Macron entend réclamer aux assurances complémentaires et mutuelles d’améliorer progressivement leurs remboursements pour atteindre 100% d'ici a 2022. "Je ne vois pas comment les mutuelles accorderont 4,5 milliards d'euros de remboursements supplémentaires sans augmenter les cotisations des assurés", pointe Brigitte Dormont, économiste de la santé à l’Université Paris-Dauphine. "Pour y arriver, il faudrait au moins donner aux mutuelles les moyens de négocier les prix à la baisse", estime Pierre Yves Geoffard, directeur de l'Ecole d'économie de Paris et soutien du patron d'En Marche !
(Challenges, 27/04-03/05)

L'édition 2017 de L'Etat des entreprises, réalisée par une équipe de chercheurs du laboratoire Dauphine Recherches en Management (DRM) dirigée par Gwenaëlle Nogatchewsky et Véronique Perret, reflète les tensions et identifie les innovations en cours dans l'univers de l'entreprise. Une annexe propose un résumé de l'ensemble des thèses soutenues au sein du laboratoire Dauphine recherches en management de l'Université Paris-Dauphine, offrant un panorama de la diversité des thématiques traitées.
(Le Monde Eco & Entreprises, 27/04)

Etudiants et Alumni de Paris-Dauphine

Six cents étudiants d'écoles et d'universités françaises et européennes se sont rencontrés lors de la 36e édition de la Spi Dauphine, la plus grande régate de France entre étudiants. L'équipage des Arts et Métiers d'Aix-en-Provence, Voilz'Arts, s’est classé troisième après neuf courses.
(Midi Libre, 23/04)

Quentin Reygrobellet, diplômé d’un master en finances de l’Université Paris-Dauphine, directeur général France de Birchbox, spécialiste des produits de beauté en ligne, a désormais pignon sur rue. La première boutique européenne vient d'ouvrir au 17 rue Montmartre à Paris. Il envisage dorénavant une ouverture à Londres.
(Le Figaro, 26/04)