François-Xavier de Vaujany

François-Xavier de Vaujany est professeur à l'Université Paris-Dauphine. Il y dirige l'équipe de recherche Management & Organisation. Ses recherches portent sur les dynamiques sociales et organisationnelles liées aux technologies de l'information ainsi qu'aux nouveaux espaces de travail collaboratifs. Il a publié de nombreuses études (avec un fort ancrage en théorie des organisations) sur des entreprises comme GDF Suez, France Télécom, Véritas, Amazon... mais aussi des organisations plus aypiques comme la Curie Romaine au Vatican, les salons professionnels IT ou les universités françaises. Ses travaux les plus récents portent sur le lien entre l'espace (en particulier l'architecture des bâtiments) et les pratiques de communication.

Sociomatérialité et information dans les organisations. Entre bonheur et sens

Zoomer sur la couverture

À l’heure du numérique, du virtuel, de la mobilité et de l’effacement des frontières organisationnelles, la gestion serait pour certains de plus en plus immatérielle et symbolique. L’ouvrage prend le contre-pied de ce propos. C’est justement parce que l’information et les technologies deviennent plus abstraites et plus numériques que de nouvelles pratiques sont nécessaires pour les incarner, les enrichir, les matérialiser, en particulier lorsqu’il s’agit d’acheter de la technologie ou de vendre un service. L’auteur montre également que les technologies numériques elles-mêmes sont loin d’être si transparentes et neutres dans les pratiques managériales. La technologie améliore de façon de plus en plus subtile l’information, les services, la valeur et, plus généralement, notre vision du monde. Pour le personnel administratif, cela n’est pas sans induire parfois de profondes ruptures, en particulier entre le sens et le bonheur.

En savoir plus

Materiality, Rules and Regulation

Zoomer sur la couverture

New Trends in Management and Organization Studies

Materiality, Rules and Regulation: New Trend in Management and Organization Studies explores in different ways and instances how material artefacts are able to inscribe and enforce regulation, thus vicariously replacing formal (textual) norms and rules, or direct supervision. Various approaches that can bring valuable insights on the topic such as Marxism, institutionalism, neo-institutionalism, process studies, regulation sociology and affordance literature are represented in this book from a micro-perspective on organizations and the material underpinnings of regulation. The focus is therefore on how new mediations are enacted and a new institutional and environment takes shape, where administrative action and regulation assume new features. As a consequence of multiple mediations, new composite entities emerge.

En savoir plus