Paris-Dauphine : parmi les meilleurs établissements mondiaux en Mathématiques et en Finance

04.07.2017

Paris-Dauphine classée parmi les meilleurs établissements mondiaux en Mathématiques et en Finance par le cabinet ShanghaiRanking Consultancy.

Paris-Dauphine est classée 34ème en mathématiques dans le dernier palmarès publié mercredi 28 juin par le cabinet Shanghai Ranking Consultancy. En finance, Paris-Dauphine se place en 2ème position des établissements français (au rang 101-150).

Ce résultat en mathématiques confirme l’excellence de la recherche du Centre de Recherche en Mathématiques de la Décision (Ceremade). Au-delà de Pierre-Louis Lions, médaille Fields 1994, de Cédric Villani également récompensé par la médaille Fields en 2010 après avoir effectué sa thèse au Ceremade, ou d’Yves Meyer qui y a développé ses travaux sur les ondelettes, récompensés en 2017 par le très prestigieux prix Abel, les membres du Ceremade se situent au plus haut niveau académique : publications dans les meilleures revues internationales, participation aux comités éditoriaux des journaux les plus prestigieux, collaborations internationales de haut rang. La diversité des thématiques récompensées récemment témoigne de la grande qualité des travaux réalisés dans tous les domaines de recherche du centre : analyse, probabilités, statistiques, finance, économie et théorie des jeux.

Quant au classement obtenu en finance, il confirme en particulier le dynamisme et la très grande qualité de la production scientifique du centre de recherche Dauphine Research in Management (DRM), leader de la recherche en gestion dans le paysage universitaire français. Ce laboratoire, qui mêle excellence académique et liens étroits avec le monde socio-économique, est la figure de proue de la finance à l’Université Paris-Dauphine. La finance se retrouve également dans l’ensemble des cinq autres laboratoires de l’université : en droit, économie, informatique, mathématiques et sociologie. La création de la House of Finance en 2015 a consacré l’importance de cet axe de recherche pluridisciplinaire pour l’Université Paris-Dauphine. Celle-ci regroupe l’ensemble des près de quatre-vingt dix chercheurs permanents travaillant dans le domaine de la Finance, ainsi que l’ensemble des Masters rattachés à ce thème. Elle organise chaque année les House of Finance Days, moment unique d’échange entre praticiens et chercheurs académiques du plus haut niveau.

A propos du classement de Shanghai :

Ce palmarès mondial classe plus de 4 000 universités à travers le monde dans 52 disciplines couvrant 5 grands domaines (sciences de la terre, ingénierie, sciences de la vie, sciences médicales et sciences sociales). Il se fonde sur cinq critères : le nombre de publications signées par un établissement, le nombre total d’enseignants de chaque institution ayant reçu une récompense académique dans sa discipline, le nombre de publications parues dans les meilleurs journaux scientifiques de chaque domaine, le pourcentage de publications cosignées à l’international, l’impact des publications signées par l’établissement.

 

A propos de l’Université Paris-Dauphine

L'Université Paris-Dauphine est l'institution d'enseignement supérieur de référence en France et en Europe dans les sciences des organisations et de la décision. Depuis sa création, en 1968, Paris-Dauphine a acquis une notoriété reconnue auprès des entreprises et plus particulièrement de huit groupes internationaux partenaires (Atalian, BNP Paribas, Caisse des Dépôts, Carrefour, Crédit Agricole, Mazars, Natixis, Société Générale) pour :

• l'excellence des travaux de recherche menés dans ses six laboratoires (CR2D - Droit, DRM - Gestion, Lamsade - Informatique, Ceremade - Mathématiques appliquées, LEDa - Economie, IRISSO - Sciences sociales)

• la qualité et la sélectivité de ses formations en Licence, Master et Doctorat,

• son puissant réseau de 80 000 alumni présents sur les cinq continents, dont certains ont créé ou dirigent des entreprises de renom.

Le modèle original de développement de Paris-Dauphine est aujourd'hui reconnu aux niveaux national (en étant membre de la Conférence des Grandes Ecoles) et international (seule université française accréditée Equis - parmi les 40 meilleures universités mondiales en mathématiques). Pour asseoir sa notoriété internationale, Paris-Dauphine s'est engagée dans l'implantation de campus à l'étranger (Casablanca, Londres, Madrid, Mannheim, Shanghai, Tunis), a fondé l'alliance Sigma (Copenhagen Business School - Danemark, Fundaçao Getulio Vargas - Brésil, Singapore Management University - Singapour, St. Gallen University - Suisse, Esade Barcelone - Espagne, Wien Wirtschaft Universität - Autriche, Hitotsubashi University - Japon, Renmin University - Chine) et a rejoint 27 établissements parisiens prestigieux (dont l'Ecole Normale Supérieure, Mines ParisTech, les écoles d'arts, l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales) au sein de Paris Sciences & Lettres Research University (19 000 étudiants, 4 600 enseignants-chercheurs, 178 laboratoires de recherche). Paris Sciences & Lettres vient d’être classé par le Times Higher Education en 38e position mondiale et comme 1er établissement français. Ce rang permet ainsi à la France de se hisser dans le top 50 des meilleures universités mondiales, un résultat jusque-là non égalé. Pour en savoir plus : www.dauphine.fr

A propos du Ceremade :

Le Ceremade, unité mixte de recherche avec le CNRS, est reconnu pour ses travaux en analyse non-linéaire, en finance et économie, et en probabilités et statistique. Le centre de recherche étudie les applications mathématiques dans des domaines aussi divers que l’économie, la finance, les sciences sociales, l’astronomie, la physique mathématique, la mécanique, la chimie quantique, l’imagerie, l’analyse des données, l’apprentissage statistique, les neurosciences, la biologie ou la linguistique. Les chercheurs du Ceremade sont ainsi en interaction directe avec le monde socio-économique.

Sur la période récente, neuf chercheurs du centre sont devenus membres de l’Institut Universitaire de France (P. Bernard, D. Chafai, M. Gubinelli, E. Jouini, S. Mischler, C. Robert, F. Forges, E. Séré, G. Turinici) et quatre ont obtenu les si sélectifs financements européens ERC (P. Bernard, S. Olla, M. Lewin, G. Peyré). Pour leurs travaux en analyse, M. Esteban a été nommée Docteur Honoris Causa de l’Université du Pays Basque en 2016, de l’Université de Valencia en 2017, est devenue membre honoraire de la Real Sociedad Matemática Española en 2014, a obtenu l’Eisele Stiftung Fellow en 2013 et le SIAM Fellow en 2016, alors que S. Mischler est devenu
membre d’honneur de la sociedad cubana de matemática y computacións en 2016. Le Ceremade excelle également en statistique : C. Robert est devenu ASA Fellow en 2013 et ISBA Fellow en 2014, J. Rousseau est également devenue ISBA Fellow en 2014, IMS Fellow en 2015, a obtenu le Ethel Newbold prize de la Bernoulli Society en 2015 et l’IMS medallion lecture en 2017, A. Genevay a obtenu en 2017 un Google PhD fellowship pour ses travaux de thèse en machine learning. Enfin, deux de ses membres ont obtenu le prix du meilleur jeune chercheur en finance mathématique de la Europlace Institute of Finance (B. Bouchard et D. Possamai en 2013 et 2016). Pour en savoir plus : www.ceremade.dauphine.fr/

A propos de DRM :

DRM constitue l’un des plus importants centres français de recherche en sciences de gestion. Laboratoire de recherche généraliste, il est fondé sur la diversité, tant par ses ancrages théoriques, ses thématiques que par ses méthodes quantitatives et/ou qualitatives. Ses domaines de compétences couvrent le marketing, la stratégie, la finance, la théorie des organisations, la gestion des ressources humaines, les systèmes d’information, ainsi que la comptabilité et le contrôle. Le centre s’organise autour de trois pôles (Finance, Marketing, Organisation) regroupant cinq équipes.

Récemment, E. Arisoy a obtenu le Crowell Third Prize de PanAgora Asset Management, et a été demi-finaliste dans la catégorie du meilleur article en Investissements de la FMA, M. Zoican a obtenu le De La Vega Prize décerné par la Federation of European Securities Exchanges, T. Roger a été Finaliste du Hillcrest Behavioral Finance Best Paper Award, et, T. David et E. Ginglinger ont obtenu le prix Eurofidai du meilleur article en finance d’entreprise. Pour en savoir plus : drm.dauphine.fr