L’Université Paris-Dauphine décerne sa Médaille d’Or au Président de la République du Bénin, le 7 décembre 2013

06.12.2013

A l’issue du Sommet France-Afrique samedi 7 décembre,  le Président de la République du Bénin, Son Excellence Thomas Boni YAYI, va recevoir, des mains du président Laurent Batsch, la Médaille d’Or de l’Université Paris-Dauphine.

Après un brillant cursus universitaire en Sciences économiques et en Finance au Bénin et au Sénégal, Thomas Boni YAYI a poursuivi ses études en doctorat à l’Université Paris-Dauphine. Ses travaux de recherche ont porté sur la monnaie, les systèmes financiers et la croissance économique dans les pays membres de l'union monétaire ouest africaine (UMOA). Il a obtenu son doctorat de l’Université Paris-Dauphine en Sciences économiques en 1991.

"Dès sa création, l’Université Paris-Dauphine s’est impliquée dans l’analyse et la compréhension des questions liées au développement de l’Afrique. Elle a formé et continue de former dans son domaine de nombreux dirigeants de l’Afrique francophone. En remettant sa Médaille d’Or, notre université honore ainsi le parcours académique, professionnel et politique du Docteur Thomas Boni YAYI", a déclaré Laurent BATSCH, Président de l’Université Paris-Dauphine.

"La remise de la présente Médaille d’Or m’offre l’occasion de lancer un vibrant appel à l’endroit de la jeunesse africaine et béninoise en particulier. Je l’invite à faire mieux que nous qui sommes leurs aînés par cette belle citation d’Emile Duclaux, grand savant et humaniste français, qui disait notamment ceci ‘Dépassez-nous cadets, car vos jambes sont jeunes, pour Dieu, marchez, car si vous restiez stationnaires et nous laissiez durer, ni vous ni nous n’aurions fait notre devoir’" a déclaré Thomas Boni YAYI, Président de la République du Bénin.

A propos de

Thomas Boni YAYI

Thomas Boni YAYI est né à Tchaourou, dans le nord du pays, dans une famille musulmane. Il appartient à trois ethnies influentes du Bénin : Nago (de la famille des Yorubas) par son père, Peul et Bariba du côté de sa mère.

Docteur en économie, diplômé de l'Université Paris-Dauphine, il est conseiller technique aux affaires monétaires et bancaires de 1991 à 1996, avant d’être nommé président de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) en décembre 1994, fonction qu'il conserve jusqu'en février 2006 quand il démissionne pour se présenter à l'élection présidentielle qui se tient le mois suivant.

Marié et père de cinq enfants, il est un candidat indépendant soutenu par une coalition de mouvements et de petits partis politiques. Son slogan est « Ça peut changer ! Ça doit changer ! Ça va changer ! ». Le 5 mars, il arrive en tête du premier tour de l'élection présidentielle avec 35,60 % des voix. Le 19 mars, lors du second tour il remporte l'élection avec 74,51 % face à Adrien HOUNGBÉDJI.

L’élection présidentielle suivante est reportée une première, puis une seconde fois, pour avoir finalement lieu le 13 mars 2011. Thomas Boni YAYI obtient 53,14 % des voix dès le premier tour.

Le 29 janvier 2012, il est élu par ses pairs président de l'Union africaine. Le 24 octobre 2013, il a également été élu Président de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

www.boniyayi.bj

L’Université Paris-Dauphine

L’Université Paris-Dauphine exerce des activités de formation (initiale et continue) et de recherche dans le champ des sciences des organisations et de la décision (gestion, économie, mathématiques, informatique, droit, sociologie et science politique). Avec 386 professeurs permanents, 8 500 étudiants en formation initiale dont 38 % en Licence, 45 % en Master et 5 % en Doctorat, et une offre de 169 formations de niveau Licence, Master et Doctorat, dont 39 ouvertes à l’apprentissage, et ré-accréditée Equis en 2012, l’Université Paris-Dauphine est l’une des universités leaders en Europe dans son domaine et est membre fondateur de PSL (Paris Sciences et Lettres), qui fait partie des initiatives d’excellence retenues par un jury international dans le cadre du Grand Emprunt.  www.dauphine.fr