Le logement étudiant au cœur des priorités de l'Université et du gouvernement

06.12.2017

L'Université Paris-Dauphine a accueilli le 21 novembre dernier le second "Rendez-Vous du Logement Etudiant", colloque réunissant tous les professionnels du logement étudiant (Universités, bailleurs, gestionnaires, acteurs publics, promoteurs…).

Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation et Julien Denormandie secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires, ont ouvert conjointement ce colloque et ont réaffirmé l’importance du logement étudiant pour le gouvernement.

Isabelle Huault, Présidente de l'Université Paris-Dauphine en a profité pour rappeler les initiatives lancées par l'université pour accompagner les étudiants dans la recherche de logements. Depuis plusieurs années, Paris-Dauphine s'est lancée dans une politique très volontariste dans ce domaine avec :

L'acquisition de 55 logements dans la résidence Dauphine Arena, située à Nanterre, à proximité de la Grande Arche de La Défense, via la Fondation Paris-Dauphine. Les premiers étudiants bénéficiaires, essentiellement des boursiers et des étudiants du programme égalité des chances, y ont emménagé en septembre dernier ; Le développement de partenariats avec les Crous de Paris et Versailles, l'ALJT, Effidis et Domaxis pour mettre plus de 300 logements à la disposition des étudiants de Paris-Dauphine ;

Le lancement d'une plateforme de mise en relation de propriétaires et d'étudiants de Paris-Dauphine ;

La création d'une filiale dédiée au logement, "Dauphine Housing" pouvant prendre à bail et constituer des résidences étudiantes.

L'objectif est, à terme, de disposer d'une offre de 1 000 logements pour faire face à un marché du logement parisien et francilien très tendu.

Le logement étudiant, enjeu du quinquennat

Les deux membres du gouvernement ont réaffirmé l’importance du logement étudiant pour la démocratisation de l’enseignement supérieur. Ils ont plus particulièrement mis l'accent sur la nécessité de donner envie aux plus jeunes d'oser se lancer dans des études supérieures, et ont rappelé que le logement étudiant était un des facteurs de réussite des étudiants dans le supérieur. Pour Frédérique Vidal, le logement étudiants doit être un lieu de socialisation et d’échanges afin de lutter contre le risque d’isolement social. Le gouvernement s'est engagé à créer des résidences pour la réussite où chaque étudiant sera encadré via un tuteur. La Ministre a annoncé également la création d’un observatoire national du logement étudiant dès le 1er semestre 2018, afin de mieux identifier les besoins dans ce domaine.

Face au manque de logements étudiants, Julien Denormandie a souhaité insister sur l'action du gouvernement qui relance à cet effet un plan 80 000 sur la durée du quinquennat et met en action une politique fiscale attractive afin de libérer des terrains, principale difficulté pour développer actuellement des logements étudiants. Le gouvernement s'est engagé à faciliter la vie des étudiants en créant le bail mobilité de 1 à 10 mois, sans dépôt de garantie, et en lançant Visale, en partenariat avec Action Logement, caution gratuite incluant la garantie de loyer impayé à hauteur de 600 euros par mois et la remise en état du bien. Pour Julien Denormandie, le logement étudiant doit passer rapidement d’une économie de rattrapage à une économie d’innovation, intégrant les nouveaux usages comme le coworking, l’alternance, la salarisation des étudiants.

Pour en savoir plus sur les 2èmes Rendez-vous du Logement Etudiant, cliquez ici.