L'Alumni du mois : Thierry GAILLARD, Président d’Orangina Suntory

16.08.2017

Chaque mois, découvrez le portrait d'un diplômé de l'Université Paris-Dauphine.

Thierry GAILLARD, né à Lyon, est diplômé d’une Maîtrise de Gestion et d’un DESS Marketing à l’Université Paris-Dauphine.

Il a démarré sa carrière en marketing au sein du groupe Unilever dans les catégories HomeCare jusqu’au poste de Directeur Marketing sur Lessives – Soin du linge.
Il a ensuite rejoint le groupe Danone comme directeur des clients internationaux, puis a pris la Direction Commerciale des biscuits LU avant de devenir le Directeur Général de la Business Unit Biscuits.

Thierry Gaillard a présidé de 2009 à 2014 Mars Chocolat France qu’il a réussi à hisser n°2 des entreprises où il fait bon travailler (Great Place To Work 2012 et 2013).

Il est aujourd’hui Président d’Orangina Suntory pour la France et la Belgique, emploie 1 300 personnes avec une production française dans 4 usines différentes.

Il est par ailleurs vice-président de l’Association National des industries Alimentaires (ANIA) dont il dirige la commission Développement Durable, administrateur de l’ILEC Eco-Emballage.

Il est investi dans Ashoka, réseau de soutien aux entrepreneurs sociaux. Passionné de haute montagne, il aime également l’opéra et le théâtre et faire découvrir la planète à ses 2 fils de 17 et 20 ans.

L'interview

Quelles études avez-vous suivi à l’Université Paris-Dauphine ?
Après une Maîtrise de Sciences de Gestion (MSG) à Lyon III j’ai effectué un DESS de Marketing (204) à Paris-Dauphine.

Quel est votre meilleur souvenir ?
Des enseignants et intervenants extérieurs de très très bon niveau. Un aménagement des heures de cours (en soirée notamment) permettant un investissement fort dans la Junior Entreprise, j’ai adoré !

Avez-vous gardé des contacts avec des anciens de votre promotion ?
Oui avec beaucoup que je re-croise amicalement et même professionnellement. La diversité des parcours est saisissante : presse, spiritueux, création d’entreprise, études, conseil…

Que vous ont apporté vos études dans votre parcours professionnel ?
J’ai volontairement choisi une voie universitaire plutôt qu’un parcours prépa – Grandes écoles et je ne l’ai jamais regretté. L’université ouvre beaucoup plus les esprits avec des matières plus variées, une formation plus généraliste se professionnalisant progressivement.

Quelle image avez-vous de Paris-Dauphine aujourd’hui ?
La parfaite synthèse de la formation universitaire et de l'excellence des grandes écoles. Un réseau d'anciens très actif.