Coopération entre entreprises et institutionnels dans la lutte contre le blanchiment des capitaux

19/10/17
De la(s) 18:00 a la(s) 21:00

L'Executive Master Expert conformité et le certificat Fraud Risk Managament organise une conférence sur le thème de la lutte contre le blanchiment des capitaux. Depuis le 1er décembre 2016, la 4ème directive LCB-FT a été transposée en droit français. Les assujettis sont dorénavant plus nombreux et doivent améliorer les données KYC (bénéficiaire effectif, personnes politiquement exposées…).
Le nombre de déclarations de soupçons reçues par TRACFIN ne cesse d’augmenter et les affaires de blanchiment, qui font régulièrement la une de la presse, montrent la volonté nationale et européenne de lutter contre ce fléau.
Une bonne coopération entre les acteurs de la lutte anti-blanchiment est nécessaire pour respecter les recommandations du Groupe d’Actions Financières (GAFI) dans le but de lutter contre le blanchiment :
Entreprises assujetties, TRACFIN, cellules de renseignements financiers européens, services d’enquête et autorités de poursuite pénale doivent œuvrer ensemble.
L’Université Paris-Dauphine, qui se veut le lieu de rencontre entre chercheurs, entreprises et institutionnels, réunit le 19 octobre 2017 les acteurs de cette coopération pour décrypter les nouvelles obligations réglementaires en matière de blanchiment.

Intervenants
Bruno Dalles,  Directeur TRACFIN
Guillaume Maniglier, Chef de la DAEF DRPJ Versailles
Karine Demonet, Directeur de la Conformité et du Contrôle Permanent Groupe  , BPI France