Dauphine makes the front page of the Figaro and the Nouvel Observateur – showcased as a unique French university

14.02.2014

On the occasion of the release of Laurent Batsch's book Paris-Dauphine – Quand l'Université fait Ecole………

A l'occasion de la sortie en librairie du livre de Laurent Batsch, Président de l'Université Paris-Dauphine, "Paris-Dauphine, quand l'université fait école" (PUF), Le Figaro et Le Nouvel Observateur viennent de publier deux articles sur l'originalité de l'histoire et du modèle de développement de Dauphine.

Dans une longue interview accordée au Figaro du 14 février 2014, Laurent Batsch rappelle qu'il vaut mieux "une sélection assumée" plutôt que "déguisée", consistant à "mettre un cours tôt le matin puis plus rien dans la journée pour déstabiliser les étudiants peu organisés ou peu motivés". Pour illustrer le profond changement d'image des universités, Laurent Batsch aborde les questions du financement des ressources des universités, du classement de Shanghaï, des échanges internationaux d'étudiants et de l'évaluation des enseignants par les étudiants. Tout en rappelant l'originalité de Dauphine dans le paysage universitaire français.

"Dauphine peut-elle faire école ?", s'interroge Le Nouvel Observateur dans son édition du 13 février 2014. Partant du constat que cette université a fait le choix, dès sa fondation en 1968, "d'opter pour un statut à part", le journaliste Patrick Fauconnier s'interroge sur la capacité ou la volonté de Dauphine à être un modèle pour l'enseignement supérieur français. "Nous sommes un établissement expérimental depuis notre création", lui répond Laurent Batsch. Autonomie des universités, modulation des frais d'inscription en fonction des revenus des parents, sélection des étudiants, autant de défis à relever pour l'enseignement supérieur français face à une compétition mondiale toujours plus intense. Des questions auxquelles Dauphine apporte des réponses... expérimentales.